Déf.: Action d'ériger une paroisse conformément aux canons de l'Église catholique romaine. Un canon est un recueil des règles et décisions solennelles.

La paroisse de Champlain existe depuis l'établissement des premiers colons en 1664. Le 8 août pourrait être considéré comme la date de fondation, c'est la date de concession de la seigneurie de Champlain. Il faudra toutefois attendre vingt ans, au 2 novembre 1684, pour que la paroisse soit érigée canoniquement par l'évêque de Québec.

Pourquoi un délai aussi important ? Il faut savoir que même si Québec date de 1608, la paroisse de Québec n'a été érigée que le 15 septembre 1664, c'est la toute première érection canonique autorisée au Québec. Ce n'est que 14 ans plus tard, le 30 octobre 1678, que seront érigées canoniquement d'autres paroisses, puis encore six ans plus tard en novembre 1684 pour d'autres paroisses dont Champlain.

La paroisse de Champlain n'était pas encore érigée canoniquement qu'elle avait déjà ses registres paroissiaux dès 1664 ou 1665, ses marguilliers dès 1671, ses curés, son église, ce qui prouve bien son existence avant 1684. Devrait-on dire qu'elle était une mission plutôt qu'une paroisse ?

Sous quel nom était-elle connue avant 1684 ? En 1684, l'évêque lui donna (ou confirma) comme patronne Notre-Dame-de-la-Présentation. En 1716, les registres précisent que la paroisse s'appelle Notre-Dame-de-la-Visitation. Quand eut lieu ce changement ? Entre 1714 et 1716, mais aucun acte officiel n'atteste de ce changement. Nul doute que cela s'est opéré avec le consentement de l'évêque puisqu'il n'y a aucune trace d'opposition de sa part dans les archives.