Cliquer pour agrandir(68Ko)
Les bancs ont été réalisés en 1879. Le maître-autel, les autels latéraux et la cuve de la chaire datent de 1881, année ou l'on a commencé la décoration intérieure de l'église. L'escalier et l'abat-voix sont des ajouts et datent de 1914, année ou la chaire a été suspendue à une colonne. Auparavant la chaire était sur rails et le sacristain la roulait au besoin au centre du bas-chœur.
Cliquer pour agrandir (125Ko) Cliquer pour agrandir (129Ko)
Cliquer pour agrandir (19Ko)
Le chandelier pascal est l'œuvre de François Normand (1779-1854). Il a été commandé en 1813 pour la troisième église. L'autel de la célébration, réalisé en 1826, est attribué au même sculpteur. Il s'agit du tombeau d'un autel latéral de la troisième église. Des éléments de son ancien retable ont été utilisés dans les années 1960 pour faire la base actuelle des fonts baptismaux, alors que la cuvette, de bois, est une ancienne lampe du sanctuaire en usage dans la première église et mentionnée dans l'inventaire de 1687.
Cliquer pour agrandir(101 Ko)
Le banc du vire-chien, ou garde-chien, près de la sortie, était occupé par le connétable ou constable dont les tâches consistaient à maintenir l'ordre dans l'église, à ouvrir ou fermer les portes lors des mariages ou des funérailles, à chauffer le poêle et à empêcher…les chiens d'entrer. Un autre banc de connétable se trouve au jubé.
Cliquer pour agrandir (51Ko)

À l'arrière de l'église, les deux lampes à l'huile au centre des bancs rappellent le système d'éclairage avant l'électrification de l'église en 1914. L'église comptait 34 lampes que le bedeau devait allumer et éteindre à chaque célébration.

Cliquer pour agrandir (55 Ko)

Ci-contre, deux photos anciennes datant de 1908 et de 1912 et qui montre le système de chauffage au bois qui était utilisé avant l'électrification de l'église. Il y avait un poêle situé à l'avant au centre de l'allée centrale et deux autres à l'arrière. Sur la première photo nous pouvons voir les trois tuyaux, l'un connecté au poêle de l'allée centrale et deux autres se dirigeant vers l'arrière. Les trois tuyaux sont reliés à une cheminée centrale.

Ces photos anciennes sont une gracieuseté de Mesdames Pauline et Louise Trudel, de Champlain.

Cliquer pour agrandir (157 Ko)