Le style des colonnes de notre église est inspiré d'une époque aussi lointaine que de celle des grecs. En architecture on nomme ordre la science qui détermine les proportions et l'ornementation.

Les grecs n'en reconnaissaient que trois : l'ordre dorique, l'ordre ionique et l'ordre corinthien. Les romains en ont ajouté deux autres, soit l'ordre toscan et l'ordre composite.

 

À droite, une image qui identifie les différentes parties qui composent une colonne.
Ordre dorique
L'Ordre dorique est le premier et le plus simple des trois ordres en architecture grecque. La colonne dorique a de quatre à huit diamètres de haut et est cannelée. Chez les anciens elle était sans base. Son chapiteau se compose de moulures, filets et quarts de rond. L'ordre dorique apparaît au VIème siècle avant notre ère. Parmi les bâtiments doriques les plus célèbres, il faut citer le temple de Neptune à Paestum et évidement, le Parthénon à Athènes.
Ordre ionique
L'Ordre ionique est apparu vers 560 av. J.-C. La colonne ionique va jusqu'a neuf diamètres de hauteur et est caractérisée par un chapiteau orné de deux volutes latérales d'une élégance et d'une délicatesse de profils admirables. Notons que les ordres ioniques romains sont plus lourds et moins grâcieux. De superbes modèles de colonnes de cet ordre peuvent être vu dans le temple de Minerve Poliade à Athènes, et dans ceux de la Fortune Virile et de Marcellus à Rome.
Ordre corinthien
L'Ordre corinthien est un ordre architectural grec apparu au milieu du Vème siècle avant notre ère, et dont le caractère est surtout déterminé par une grande richesse d'éléments et par un chapiteau décorés de rangées de feuilles d'acanthes. La colonne corinthienne a ordinairement dix diamètres de haut. Le temple de Vesta à Tivoli et celui de Minerve Assise sont de remarquables exemples de bâtiments d'ordre corinthien.

Ordre composite
L'Ordre composite est un ordre d'architecture de création romaine dont le caractère, combinaison des chapiteaux ioniques et corinthiens, est spécialement déterminé par un chapiteau à volutes et des feuilles d'acanthe. La colonne composite à six diamètres de haut.