Il faut apporter ici certaines nuances dans la définition du terme fresque. On peut diviser les fresques en quelques catégories, mais habituellement quand on parle de fresques on fait référence à des peintures réalisées sur un mur dont l'enduit est humide, ce qui fait que la peinture pénètre dans l'enduit (le plâtre) et lorsque ce dernier sèche, il emprisonne la peinture. Ce genre de travail ne permet généralement pas de retouches et seulement une petite partie de mur ou de plafond est faite chaque jour.

La peinture murale ou fresques a secco, par contre, comme nous avons ici à l'église de Champlain, est appliquée sur un mur sec. La composition chimique des pigments de peinture est différente de la fresque traditionnelle.

La décoration murale est l'œuvre de François-Xavier-Louis-Edouard Meloche (Montréal 1855-1914), peintre-décorateur, architecte, élève de Napoléon Bourassa. Agé de 26 ans, Meloche réalise le décor actuel de l'église de Champlain au cours de l'automne 1882 et de l'hiver 1883.

Cliquer pour agrandir(138Ko)

Il aurait été assisté de Toussaint-Xénophon Renaud (1860-1946), 22 ans. Inspirés en grande partie des gravures d'une bible illustrée par le luthérien Julius Schnoor Von Carolsfeld et de quatre grandes sculptures dessinées par Henri Bouriché pour le retable de l'église Notre-Dame de Montréal, les tableaux de Meloche sont complétés par des extraits en latin de textes bibliques qui s'y rapportent. Différents éléments d'architecture sont peints en trompe-l'œil : colones, sculptures, moulures, éléments décoratifs.

Entre 1881 et 1892, Meloche aurait décoré une quarantaine d'églises. De ce nombre, il ne reste les églises suivantes:

Notre-Dame-du-Bonsecours
Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain
Saint-Jean-Baptiste de Rouville
Sainte-Marie-de-Beauce
Saint-Michel-de-Vaudreuil
Saint-Philippe-Apôtre de Saint-Philippe d'Argenteuil
Saint-Télesphore

 

 

Sur le mur latéral ouest, Meloche a représenté quatre grands prophètes de l'Ancien Testament. Ce sont, en partant de la gauche, Ézéchiel, Daniel, Jérémie et Isaïe.
Sur le mur latéral est, quatre femmes de l'Ancien Testament leur font face. À gauche, on remarque Marie, qui figure la Bien-Aimée du Cantique des Cantiques, puis Judith, Esther et Rachel; cette dernière personnifie la mère des Saints Innocents.
Dans le chœur, quatre sacrificateurs de l'Ancien Testament préfigurent le sacrifice du Christ. On retrouve, de gauche à droite, Moïse, Melchisédech, Abraham et Aaron.
Sur la voûte, en partant du chœur du côté est, l'artiste a illustré les principales étapes de la vie de Marie : sa Nativité, sa Présentation au Temple, l'Annonciation, la Visitation, la Nativité de Jésus, la Fuite en Égypte, le Foyer de Nazareth et l'Assomption. Le panneau central du cul-de-four est consacré à Marie-Reine. Au sommet de la voûte, trois tableaux en grisaille représentent la Création d'Adam et Ève, Adam et Éve après la faute et, au-dessus de l'orgue, le roi David jouant de la harpe.

Toutes les peintures murales ont été nettoyées en 1978 pour marquer le centenaire de la quatrième église et le tricentenaire des anciens registres qui sont conservés au presbytère et non pas le tricentenaire de Champlain. Il est intéressant de souligner qu'il y a eu des registres plus vieux que ceux qui sont conservés au presbytère, mais ils sont disparus au fil des siècles. Toutes les peintures murales qui décorent notre église, seules les peintures sur le mur arrière ont été retouchées ou repeintes.

D'après le contrat original signé avec Meloche, il y aurait eu dans la sacristie un décor peint. Nous supposons cependant qu'il était moins élaboré que dans l'église, si l'on compare avec l'église Saint-Jean-Baptiste de Rouville où le décor de la sacristie existe encore. Vraisemblablement, ce décor était déjà disparu en 1930.

 

 

Voici la liste des peintures murales qui ornent notre église. Vous pouvez cliquer sur le nom de la peinture pour visualiser l'oeuvre. Dans certains cas, il vous est possible de comparer les peintures de Meloche aux gravures de la Bible illustrée par Julius Schnoor Von Carolsfeld en cliquant sur le mot Schnoor associé à la fresque de Meloche.

 

Meloche

Meloche

Abraham-Aaron
Agneau au 7 sceaux
Ange
Bien-Aimée
Colombe
Création
David
Esther
Étoile du matin
Femme Judith
Femme Rachel
Foyer de Nazareth
Fuite en Égypte
L'Annonciation
L'Assomption
La Visitation

Marie Reine du Ciel
Mère très Pure
Moïse-Melchisedech
Nativité de Jésus
Nativité de Marie
Maison d'Or
Oeil de Dieu
Porte du Ciel
Présentation
Prophète Daniel
Prophète Ézéchiel
Prophète Isaïe
Prophète Jérémie
Punition d'Adam
Rose Mystique
Vase Admirable
Vase Honorable
Schnoor
Schnoor

En déplaçant votre souris sur les images qui suivent vous pouvez localiser les différentes peintures murales. Vous pouvez aussi identifier la peinture murale en laissant votre souris sur celle-ci. Le nom apparaîtra.

Mur latéral est
Mur latéral ouest
Voûte de la nef
Voûte du choeur
Marie-Reine du Ciel Moïse-Melchisedech Tableau La Visitation Abraham-Aaron Foyer de Nazareth Oeil de Dieu L'Assomption Nativité de Marie Agneau de Dieu La Présentation Colombe et Roseaux Colombe et Roseaux
La Bien-Aimée Judith Esther Rachel Ange Isaïe Jérémie Daniel Ézéchiel Ange La Présentation Foyer de Nazareth Rose Mystique Fuite en Égypthe Vase Admirable La Nativité de Jésus David Porte du Ciel La Création d'Adam-Ève Maison d'Or Chute et Punition d'Adam-Ève Étoile du Matin Mère très Pure L'Annonciation Vase Honorable La Visitation